Tout savoir sur le psoriasis - Infographie

Le psoriasis

Le psoriasis, un problème de santé publique

Les maladies de la peau sont classées en fonction de leurs causes et de leurs manifestations. On en rencontre plusieurs types dont le psoriasis. Il s’agit d’une maladie inflammatoire et chronique qui attaque la couche superficielle de la peau. Causée par une accélération du renouvellement des cellules de l’épiderme, il aboutit à un épaississement progressif de la peau dû à l’accumulation des cellules. Si vous remarquez une inflammation rouge de la peau surmontée de squames nombreuses et épaisses, vous devez rapidement consulter un médecin.

Nul n’est à l’abri du psoriasis

Les types de psoriasisCette maladie qui attaque autant les enfants que les adultes, peut se manifester sur n’importe quelle partie du corps humain. Chez l’adulte, il peut être en partie d’origine génétique ou immunologique. Tout dépend de l’influence que les facteurs environnementaux ont sur l’individu. La combinaison de ces facteurs fait que les kératynocytes ou cellules de la peau subissent des proliférations quantitativement et qualitativement anormales. Cette maladie évolue par poussée et peut toucher n’importe quel endroit du corps mais le plus souvent, elle atteint les coudes, les genoux, la région lombaire, le cuir chevelu et les jambes. Il touche environ 4% de la population féminine ou masculine dans la tranche d’âge de 10 à 20 ans pour les formes familiales et entre 20 et 40 ans pour les formes les plus complexes. Plus les localisations de la maladie sont exposées, plus les relations sociales deviennent difficiles ce qui fait que les personnes affectées se sentent isolées et rejetées par la société. Toutes choses qui ont incité l’Organisation Mondiale de la Santé à examiner le rapport sur cette maladie à la soixante-septième assemblée mondiale de la santé qui a eu lieu le 24 mai 2014.

Le point de L’OMS sur cette maladie

La session plénière de la rencontre mondiale sur la santé dont le point 13.5 de l’ordre du jour portait sur le psoriasis,a examiné le rapport sur la question. Classée parmi les maladies non transmissibles, l’OMS a mis en œuvre un plan d’action de lutte contre toutes ces maladies dont cette dernière en fait partie. En effet, cette maladie chronique non transmissible, douloureuse, inesthétique, invalide et incurable est souvent accompagnée de démangeaisons et de saignements et pire encore de stigmatisations et de discriminations tant dans le milieu social que dans le milieu professionnel.

Les personnes qui en sont atteintes souffrent davantage de différentes comorbidités notamment des maladies cardio-vasculaires, d’obésité, de diabète, d’infarctus du myocarde, de rectocolite hémorragique, de syndrome métabolique, d’accident vasculaire cérébral et de maladies du foie et de Crohn. Selon le rapport de l’OMS, 42% des personnes atteintes font aussi des arthrites psoriasiques qui provoquent des douleurs, des raideurs et des gonflements au niveau des articulations et peut entrainer des handicaps et des préjudices esthétiques permanents. Par ailleurs, il a été souligné que de nombreuses personnes souffrent inutilement à la suite d’un diagnostic erroné ou tardif, d’options thérapeutiques inadéquates ou simplement d’accès insuffisant aux soins.

Les résolutions du Conseil Exécutif sur la maladie

Les causes du psoriasisDes efforts ont préalablement été faits sur la prise en charge de cette maladie, mais le mal court toujours. Les Etats membres sont donc encouragés à poursuivre les efforts de sensibilisation au problème du psoriasis, et surtout de lutter contre la stigmatisation dont sont victimes les personnes atteintes. Il est donc prévu tous les 29 octobre dans chacun des Etats membres, des activités qui permettront d’informer le grand public sur la question. La nécessité de poursuivre les recherches, la communication des informations sur son incidence et sa prévalence au niveau mondial a été soulignée. Les décideurs ainsi que toutes les parties prenantes doivent l’intégrer dans les services existants de prise charge de maladies non transmissibles avant la fin de l’année 2015. Ils se doivent également de faire figurer des informations sur le diagnostic, le traitement et les soins concernant cette maladie sur le site web de l’OMS, afin de mieux informer le public, d’éduquer les populations pour une meilleure compréhension de la maladie.

Recevez gratuitement des conseils pour soigner le Psoriasis